Travailler sur le campus

Les ressortissants étrangers qui viennent au Canada en tant qu’étudiants sont autorisés à travailler sur ou sur le campus sans permis de travail si:

  • vous êtes étudiant à temps plein à:
    un établissement d’enseignement postsecondaire public, tel qu’un collège ou une université, ou un collège d’enseignement général et professionnel (CÉGEP) au Québec ou
  • un établissement d’enseignement postsecondaire privé régi par les mêmes règles et règlements qu’un établissement public et recevant au moins 50% de son financement pour l’ensemble de ses activités grâce à des subventions gouvernementales (seuls les établissements d’enseignement supérieur privés au Québec sont actuellement admissibles) ou
    une institution privée canadienne autorisée par une loi provinciale à conférer des grades et vous avez un permis d’études valide.

REMARQUE: vous devez cesser de travailler sur le campus le jour où vous ne remplissez plus les critères d’éligibilité ci-dessus (par exemple, si vous n’êtes plus étudiant à plein temps).

Travailler hors campus

Les titulaires de permis d’études au Canada peuvent acquérir une expérience de travail en travaillant hors campus tout en terminant leurs études avec un permis de travail ouvert. À compter du 1er juin 2014, vous pourrez peut-être travailler hors campus sans permis de travail. Cela permet aux étudiants de:

  • travailler jusqu’à 20 heures par semaine pendant les sessions académiques régulières et
  • travailler à temps plein pendant les pauses prévues, telles que les vacances d’été et d’hiver ou les vacances de printemps.

     

  • Pour être admissible, vous devez:

     

  • avoir un permis d’études valide,
  • être étudiant à temps plein,
  • être inscrit dans un établissement d’enseignement agréé de niveau
  • postsecondaire ou, au Québec, dans un programme de formation
  • professionnelle de niveau secondaire, et
  • être étudiant dans un programme de formation universitaire,
  • professionnel ou professionnel menant à un grade, diplôme ou certificat d’une durée d’au moins six mois.

REMARQUE: vous devez cesser de travailler le jour où vous ne répondez plus à aucune des sessions ci-dessus.